AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nole: Galoc, Expériences Scientifiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Master
Master Divine
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 35
Localisation : Québec
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Nole: Galoc, Expériences Scientifiques   Mar 5 Sep 2006 - 19:22

Lorsque j'arrive sur un nouveau territoire, j'ai toujours l'habitude d'aller voir la capitale ou du moins, la plus grosse ville dans les environs. Ayant été né citadin et trouvant les villes comme étant mon milieu naturel, je me sens toujours à l'aise lorsque je suis dans une grande cité. Donc, quand j'ai mis les pieds à Nole, je me suis rendu dans la grande cité de Galoc. J'espérai bien trouver une communauté Goblinoïde établie, comme dans plusieurs autres cités. J'ai commencé alors par aller à la taverne du coin.

Quelle fut ma surprise lorsqu'on refusa mon entrée! Bon, cela m'est déjà arrivé dans le passer, c'est vrai. Je sais que plusieurs personnes n'aiment pas les gobelins et sont discriminatoires contre eux... Mais habituellement avec quelques boutons (piécettes) et une promesse de bonne conduite, ils nous laissent entrer... Mais non, cette fois-ci, rien à faire!

Ma Soeurette et moi (elle voyage toujours avec moi. Je le dis pour informer mes nouveau lecteur) avons décidé de nous rendre vers les quartiers démunis, les ghettos pour être précis. Nous avons trouvé une autre taverne et comble de tout, encore une fois, nous avons été rejeté! Et pas seulement cela! Nous avons été brutalisé et dépouillé de nos biens! Ils ont même pris ma plume préférée.

Les forces de l'ordre ont pris un certain temps avant de se rendre à nous pour mettre fin à notre tourmente... Sauf, ils n'ont nos pas arrêter nos agresseurs, mais ils nous ont arrêtés! Ils nous entraînaient vers un carrosse de prison lorsqu'on croyait qu’il nous menait en sûreté. Ahuri, nous leur avons demandé: ''Pourquoi vous nous traitez de la sorte? Nous ne sommes pas en tord!''

L'agent de l'ordre nous a regardé et il a fit: ''Gobelin que vous êtes drôle! On vous à bien enseigner les manières! Mais je ne me ferais pas prendre par votre mascarade.''

J'ai voulu répliquer, lui demander de quoi il parlait. De quelle mascarade?... Mais déjà, on nous entraînait loin de cet homme. Puis, une série d'événement soudain a eu lieu. Cela c'est produit tellement rapidement que même aujourd'hui je n'arrive pas à déduire ce qui c'est exactement passé. Ce que je sais par contre c'était que j'étais sur le seuil du carrosse de prisonniers et l'instant d'après je me suis retrouvé bien profond dans les égouts avec des centaines de confrères! Les voilà, je les avait retrouvé mes gobelins!

Je pouvais distinguer qu'il avait un très grand nombre de clan qui étaient à cet endroit. En plus, la plupart semblaient êtres des Gobelins ''sauvages'' (qui n'habitent pas en ville, la plupart nomade). Je me demandais ce qui se passait pour avoir assemblé un si grand nombre de Gobelins ruraux dans une grande cité telle que Galoc.

Rapidement, on m'a informé de la situation. Le rassemblement de Gobelins était une armée pour prendre d'assaut un établissement important de la cité; l'Université.

Incrédule, je leur demandais pourquoi. De mes connaissances, je savais qu'il avait déjà eu auparavant des alliances entre clan pour former une armée pour un but commun. Je ne voyais pas le but à détruire un lieu d'éducation. Gobelin, nous sommes plusieurs choses, mais ce n'est pas naturel pour nous de nous en prendre à des institutions de connaissances. Si l'endroit avait été un entrepôt de nourriture, j'aurais compris.. La famine est courante dans les environ...Bref...

On m'expliqua alors la raison pourquoi il s'en prenait à l'Université. Il y a une bonne dizaine d'années, un immense groupe de mercenaires avaient eut pour missions d'aller capturer le plus grand nombre de Gobelet (gobelin bambin). Qu'importait les méthodes, les mercenaires ont accomplis leurs missions. Ils fonçaient dans les bivouacs des clans gobelin et empoignaient des gobelets et les foutait dans des gros sacs de patate. Ils dévastaient la défense gobeline et avec leur brusque méthode. Ils tuaient plus de gobelet qu'ils en capturaient.

Il y eut un grand nombre de mission de la sortes faite aux clans gobelin de la région, ainsi qu'à des endroits beaucoup plus éloigné...

Lorsqu'on m'ai expliqué cela, j'ai demandé: ''Mais, pourquoi vous en prendre à l'Université?''

Ils m'ont alors conter que les gobelets capturés était utilisé comme des expériences scientifiques. Je ne sais pas quel genre d'expérience, mais apparemment elles étaient terribles.... Les aînés m'ont présenté à certain ''expérience'' qu'ils ont pu obtenir dans des razzias. Je ne peux pas vous décrire comment ils sont... Cela est trop pénible pour le faire.

Pour faire la synthèse, il y a environ 15 ans, des hauts placés de l'université ont demandé à des aventuriers de se procurer un bon nombre de gobelet afin de faire des expériences dessus. Aujourd'hui, les clans gobelins qui ont perdu leurs progénitures à cette expérience scientifique prennent leur revanche.

Gare à vous citoyen de Galoc, il y a un orage qui se forme dans vous égouts près à éclater et ravager votre cité telle vous avez ravagé les clan gobelin. Ceci est mon seul avertissement. Que les dieux vous protègent, vous avez enragé les dragons.

_________________
L'humilité rend invinsible. N'oublie JAMAIS ce détail, mon ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nole: Galoc, Expériences Scientifiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleures citations des scientifiques...
» Les Scientifiques - Aide en mission.
» Listes du Personnel
» Grades / Spécialités
» [FB 1623][Q.G secret de la Brigade Scientifique] Attention, il y a des poils de chat qui trainent par terre ! [Pv Baph']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Écrits :: Chroniques de Snoop-
Sauter vers: