AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)

Aller en bas 
AuteurMessage
VI

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 108
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Ven 5 Aoû 2011 - 18:45

La faim... Insatiable, omniprésente, envahissante... Malgré que je me puisse me nourrir de pratiquement n'importe quoi, cette faim la elle, elle est différente. J'ai beau essayer de m'y soustraire, elle finit toujours par revenir, comme de vieux démons du passer qui finissent toujours par resurgir, indifférente au efforts que l'on fait pour les enfouir. J'ai le goût de la chair collé au palais, l'odeur du sang envahissant mes narines... Je sais que le reste sera inévitable, la chasse est proche et il n'y a aucune issue. Je quitte ma tanière a regret, habiller d'un simple pantalons, Il est temps de revenir sur Kahara, "l'hibernation" a assez durée, mais pas cette nuit. Il n'y aurait que la mort cette nuit, mais pas quelqu'un de Kahara, et avec de la chance, ma soif va passer sur un pauvre animal qui n'aura pas la moindres petites chances... Avec moins de chance, j'aurai un meurtre de plus sur la conscience...

Je m'enfonce dans le bois, loin, le plus loin possible du village et des visages que je connais...


-Ne me force pas a tuer un être humain, je t'en prit mère...

Ma supplique se perd dans un grognements rauque, sauvage, inhumain arraché a mes entrailles sans que j'aille pu y opposer résistance. Sa commençait... Je lance un dernier regard en l'air... Elle est si belle, parfaite, fauve... L'astres habituellement argentée brille d'un rouge violacé et agressif, en présage du carnage de se soir... Mère Lune le savait comme moi, ce sacrifice était nécessaire autant qu'il était pénible. Le sang DEVAIT couler...

De sinistre craquements résonne dans le silence de la forêt, mes os mutent, ils s'allonge et grossissent pendant une éternité, ma peau se déchire, laissant la sienne prendre la place... Mes dents se serre un moment pour réprimer la douleur qui me déchire les entrailles mais je dois relâcher ma mâchoire car ce n'ai bientôt plus la mienne... Elle s'allonge, se garnissant d'une série de crocs plus coupante que la meilleures de mes lames... Mes oreilles disparaisse dans ma tête pour laisser apparaître deux triangle au dessus de mon crâne, pointant le ciel agressivement, mes pupilles deviennent deux flammes brûlante, fauve et inébranlable...

Aucun hurlements, le loup-garou chasse seul cette nuit... Des griffes meurtrière raflent le sol, le labourrant méthodiquement, comme un vieux rituel. La terre est humide, l'air frais... Le vents porte les odeurs de vie jusqu'au narines de l'animal dans lequel je suis prisonnier. Il hume l'air longuement, avant de propulser cette machine de guerre au poils aussi sombre que l'ébène, sortie tout droit de l'enfer, au fond de la nuit. La chasse est commencée...

-------------------------------------

De retour a ma tanière, le goût métallique du sang imprimer dans l'âme, mais repu du autant physiquement que spirituellement... Je me sens si léger, comme si après des millénaire on m'enlevait enfin le poids de l'univers des épaules... Et aucune mère n'aurait a pleurer un enfant a l'aube... Du moins, aucune mère humaine... Le loup-garou était tomber sur un cerf en bel age, robuste et plein de vie. La chasse avait été bonne et apaisante. J'aurais encore une trentaine de nuit de répit avant que la faim de revienne. Un jour a la fois, c'est l'adage de ceux qui se battent pour survivre... Le passé aux morts, le futur a ceux qui ont le temps de s'en préoccuper...

Je revêt mon armure de cuir, reposant le chapeau a large rebord en cuir du chasseur de loup sur ma tête, mon seul et unique trophée de chasse. Un vieille lame émoussée et tordue a la ceinture, un poignard dans une des bottes de cuirs souples.

Je retourne vers Kahara, vers le fortin au milieu du village... Aucune lumière a l'horizon. Je suis sûrement le seul encore debout a cette heure mais je n'ai pas sommeil, l'adrénaline faisait encore battre mon coeur a un rythme accéléré même si il se calmait progressivement.

J'allume un petit feu et m'étend dans l'herbe tout près appréciant son contact humide sur ma peau. Je laisse le feu mourir lentement jusqu'aux premières lueurs de l'aube, mon esprit vagabondant mais mes sens toujours aux aguets. Lorsque le soleil montrait le bout se nez, faisant luire la rosée en la transformant en une mer de petit diamant, on peut clairement distinguer la peau nécrosé autour de mes yeux dans un état assez avancée. Malgré que le reste de ma peau est une couleur normale, même plus foncée que la majorité des gens, il était facile de me confondre avec un chasseur-d'âme....


Dernière édition par VI le Mar 9 Aoû 2011 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mar 9 Aoû 2011 - 9:03

Avant que l'aube se lève. Alia cru un instant être seule encore réveiller. C'était bien connue Alia ne dormais jamais beaucoup et quand elle trouvais le sommeil elle n'avais jamais l'impression qu'elle dormais. Elle remarquas que quelqu'un avait allumer un feu. Elle s'approcha de celui si. Elle réalisais qu'elle connaissait cette homme. Cette odeur ne mentait jamais. En plus ont était la pleine lune. Or il n'y avait qu'une personne qui avait cette odeur.

-Six? quel surprise. ravie de te revoir. comment va tu? demanda Alia en prenant place autour du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VI

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 108
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mar 9 Aoû 2011 - 16:23

Des bruits de pas approche. A cette heure? Ce ne sont pas des pas camouflé, visiblement pas non plus quelqu'un qui marche avec une détermination agressive... Des pas simple. Pas trainant comme un chasseur-d'âme. Je relève lentement la tête, prenant un moment avant de reconnaître l'individu, une main sur la dague dans ma botte... Alia, la jeune guérisseuse qui avait pansé ses plaies après une lourde attaque des chasseurs-d'âmes sur le village. Je lâche ma dague et détend mes muscles qui s'était crispé, près a bondir sur la ma cible ou partir en courant... Je n'ai jamais compris le principe de se battre avec «honneur»... Je suis pas un combattant, je sais quand me replié si un combat est perdu d'avance... Je suis un chasseur, pas un guerrier, je suis meilleur dans les traques ou les embuscade, je n'attaque pas de front...

Je salut la jeune femme d'un signe de tête, un léger sourire au lèvres.


-Hey. Je vais bien... Je dois avoué que la compagnie des villageois commençait a me manquer. Mais pour votre sécurité il valait mieux que j'aille me nourrir loin du village, si tu vois ce que je veux dire... Et toi? Quoi de nouveau dans le village?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mar 9 Aoû 2011 - 23:21

-Je ne m'inquiète pas pour moi. J'ai vue plusieurs loup-garou dans ma vie. Et rester prêt d'eux et parfois moins dangereux que certains homme, crois moi, dit-elle comme par expérience...Pour parler de moi...

Elle changea de sujet.



-Des gens de Sudène son venue parler au villageois, pour les rallier à leurs cause. Pour être sous le règne de l'impératrice. Les villageois croient que c'Est des nécromanciens, et ils ne semble pas vouloir se rallier. or Kahara semble être un des seul village a résister. Mais bon, c'est leurs choix. Ils devrai peut être écouter tout les proposition qui leurs son offert. Se n'Est pas à moi de décider pour eux.

Alia se tourna vers six et lui sourie légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VI

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 108
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mar 9 Aoû 2011 - 23:53

Je hausse les épaules, sortant mon couteau de ma botte pour joué pensivement avec...

-Possible... D'après ce que j'ai compris, y'a pas mal de chose plus dangereuse que des griffes dans ce monde la...

Je regarde longuement ma lame avant d'appuyer le métal sur une braise encore rouge et je la laisse la, me retournant a nouveau vers mon interlocutrice.

-Ceux de Sudène, c'est ceux avec des longues canines? J'me souviens avoir croisé la duchesse dans le bois... J'aurais dû l'éliminer quand j'ai pu... On aurait pu eu que les chasseur-d'âme sur les pattes, sa fait toujours un ennemis de moins. Moi j'm'en fou, tant qu'elle me dit pas comment vivre ou que j'suis pas chasser a vu... Au pire... Mit dans une cage... Et sa m'étonnerais... Si c'est le seul village qui y résiste encore, j'ai pas d'autre solution que me battre pour survivre... Ma vie est courte, je veux pas la vivre en ermite...

Je reprend mon couteau, observant longuement la lame rougie par la chaleur... J'ouvre ma paume gauche et serre les dents. Je pousse un grognement étouffer de douleur lorsque le fer chauffer a blanc brûle ma peau, fusionnant un moment avec mes chairs... Je retire la lame après deux ou trois secondes, la laissant tomber dans le sable pour qu'elle refroidisse lentement. Une marque noire et ensanglantée est bien visible en plein centre de ma paume. Je sens mon cœurs s'accélérer, les muscles de mon cœurs se crisper... Du poils noir commence a recouvrir lentement le bras de ma main meurtrie, remontant vers l'épaule, de longue griffes émerge du bout de mes doigts... Je ferme les yeux, me concentrant... La transformation s'arrête lorsque mon visage commence a prendre des traits canins puis tout redeviens lentement normal, jusqu'a ce qu'il n'y est plus aucune traces.

-Je le contrôle de mieux en mieux... Mais je ne peux toujours pas résister a ma faim ou a l'appel de mère Lune lorsqu'elle est parfaitement visible... Je ne sais pas si je pourrai un jours contrôler le loup a ces moments la, c'est différent de tout les autres fois...

Je soupire.

-Donc, tu a rencontrée plus dangereux que moi? J'ai souvent entendu des gens parlé de créature bizarre et infiniment plus dangereuse que moi... Des monstres et des hommes... Mais rien n'a encore résister a mes griffes... Du moins, pas a ce que je me souvienne... J'aime les histoire et j'aime apprendre... Et puis, j'te connais pas beaucoup a vrai dire... Je connais personne ici... Seulement des noms et des visages... Peut-être bien que c'est mieux comme ça, nah?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mer 10 Aoû 2011 - 9:29


-Je crois que si tu aurais réussie à tuer l'impératrice, cela n'aurais probablement servie à rien. De se que j'ai comprit elle laisserais Kahara en paix. Elle leurs laisserais vivre leur vie.

Elle regarda le couteau de six. Elle était intriguer par la façons de faire. Elle ne bougea pas d'un poil. A la vue de la semi transformation. Elle s'avais bien que Six contrôler plutôt bien sa transformation.

-Nous avons tous une bête intérieur que nous devons contrôler. Mais je suis sur que tu y arrivera. Tu semble déjà dans la bonne voix. Je ne trouve pas que tu est dangereux. J'ai affronter des chose difficile dans ma vie. Après avoir perdue trois marie,
Elle soupira.

-J'aurais plus peur de moi-même que de vous. Nous avons tous fait des chose que nous regrettons, dit-elle.

Son regarda semblais perdu dans ses penser. Comme si soudainement elle se rappelais de son passer avec une grande précision.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VI

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 108
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mer 10 Aoû 2011 - 13:27

Je soupire légèrement, d'un découragement non dissimulé.

-Écoute... Pas de vous avec moi, je sais que c'est une de vos formes de respect bizarre, mais je trouve sa nettement plus respectueux si tu t'adresse directement a moi en me disant «tu»... Et je déteste le mystère, les cachoteries et les manières détourner de dire les choses... Si tu veux dire quelque chose, dit le ou n'en parle pas... Si tu veux parlé avec moi, pas de mensonge, de cachoteries ou de devinette... Je suis franc et je ne dis que la vérité, je demande la même chose de mes interlocuteurs... D'accord?

Je regardais Alia en parlant, sans aucune animosité, mais une légère irritation dans la voix. Mes yeux se porte a nouveau sur ma main, regardant la chaire se reconstruire d'elle même lentement jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune trace de la brûlure après quelques minutes.


Dernière édition par VI le Mer 10 Aoû 2011 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mer 10 Aoû 2011 - 14:09


-Alors j'ai rien à te dire. Tu me semble impatient, ou c'est plutôt ton honnêteté. C'est rare quelqu’un qui dit les chose telle qu'elle son.

Alia se leva.

-Je te laisse à tes penser alors, Bonne soirée, dit-elle en se dirigea vers la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VI

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 108
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   Mer 10 Aoû 2011 - 15:50

Je soupire de nouveau au dire d'Alia, lui répondant avant qu'elle disparaisse.

-J'ai 6 hiver et je ne vivrai surement pas beaucoup plus vieux que dix... Je n'ai pas le temps d'être patient... Et ce n'ai pas une question de patience, j'aime pas qu'on tourne autour du pot, j'ai jamais compris l'intérêt. La majorité des humains ne comprennent pas la valeur du temps...

Je regarde le soleil qui pointe lentement a l'horizon, avant de jeté un dernier regard a mon interlocutrice qui s'éloigne.

-Bon matin, à une prochaine fois peut-être....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour du chasseur sur les terres de Kahara. (Mi-aout)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour du chasseur [chasses]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» La Grotte du Chasseur
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ROLE- PLAY :: Le Fortin-
Sauter vers: